Criticón

Journal Information
ISSN / EISSN : 0247381X / 22729852
Current Publisher: OpenEdition (10.4000)
Total articles ≅ 262
Current Coverage
AHCI
DOAJ
Filter:

Latest articles in this journal

Published: 6 May 2020
Criticón; doi:10.4000/criticon

Antonio Serrano Cueto
Published: 12 March 2020
Criticón pp 79-97; doi:10.4000/criticon.8621

Abstract:
Étude des deux principales traductions en espagnol du De rerum inuentoribus de Polidoro Virgilio, traductions faites au xvie siècle. Cet ouvrage fait autorité jusqu’au xviiie siècle comme le prouve l’analyse de divers témoignages d’écrivains et d’érudits espagnols. Ce qui n’empêche pas que cette auctoritas fasse parfois l’objet d’une certaine dérision.
Felipe B. Pedraza Jiménez
Published: 12 March 2020
Criticón pp 115-136; doi:10.4000/criticon.8757

Abstract:
L’activiste politique Francisco Martínez de Mata a mené, dans la Séville des années 1650, une campagne d’agitation en faveur du développement de l’industrie nationale. Dans son drame hagiographique intitulé El rey más perfeto, Antonio Enríquez Gómez, un converso poursuivi par l’Inquisition et contraint à la clandestinité, transpose sur la scène nombre des idées de Martínez de Mata. En 1660-1661, après une controverse visant ses propositions, l’agitateur urbain semble disparaître, tandis que l’Inquisition arrête Antonio Enríquez Gómez, qui mourra trois ans plus tard dans la prison de Triana.
Cristina Barbolani
Published: 12 March 2020
Criticón pp 5-34; doi:10.4000/criticon.8420

Abstract:
Sous la Renaissance, l’épopée sacrée, genre encore insuffisamment étudié, était traditionnellement écrite en latin. Mais, à cheval entre le xvie et le xviie siècle, apparaissent des poèmes en langue vernaculaire : ce sont, en italien, Le Sette Giornate del mondo creato de Torquato Tasso et, en espagnol, le De la Creación del mundo de son épigone Alonso de Acevedo. L’analyse comparée de ces deux textes mettra en lumière les différences entre les perspectives de chacun de ces deux auteurs qui traitent un même thème et se situent pareillement dans le contexte culturel de la Contre-Réforme.
José María Lázaro Bruña
Published: 12 March 2020
Criticón pp 137-170; doi:10.4000/criticon.8806

Abstract:
En 1679, Cadix, qui a remplacé Séville comme centre du commerce avec les Amériques, est une ville très prospère. Cette opulence lui vaut de connaître, lors de la dernière décennie du siècle une activité théâtrale intense, qui se traduit par un flux continu de troupes venues jouer dans le théâtre qui appartenait au couvent de Saint Jean de Dieu. C’est ce phénomène que retrace cet article qui s’intéresse aux directeurs de compagnies, aux acteurs et aux conditions économiques des contrats signés par eux.
Philippe Rabaté
Published: 12 March 2020
Criticón pp 99-114; doi:10.4000/criticon.8701

Abstract:
La présente étude se penche sur les différentes manifestations de la violence sur le corps dans la deuxième partie du Don Quichotte de la Manche en les mettant en relation avec un imaginaire de la dégradation corporelle. Celui-ci peut sembler parfois relever de la cruauté gratuite tant le Chevalier de la Manche reçoit d’affronts physiques sans que nous puissions en tirer un quelconque sens moral. Il semble en réalité que la multiplication des traumatismes, le jeu successif, et non dénué de violence, de l’enchantement puis du désenchantement de Dulcinée du Toboso, doivent être compris comme des variations sur le corps incarné et souffrant de don Quichotte. Ainsi se trouverait peut-être en partie éclaircie cette mélancolie qui s’empare de la fin de l’œuvre.
Miguel Carabias Orgaz
Published: 12 March 2020
Criticón pp 57-78; doi:10.4000/criticon.8560

Abstract:
Dans cet article, nous proposons l’édition d’un nouveau manuscrit du Diálogo entre Gil y Pelayo, une satire politique intéressante attribuée au comte de Villamediana. Il contient des leçons qui diffèrent de celles d’autres manuscrits, ainsi que des strophes et des vers inédits qui pourraient être, en totalité ou en partie, de la main de Villamediana.
Hervé Baudry
Published: 29 December 2019
Criticón pp 115-129; doi:10.4000/criticon.7962

Abstract:
Le médecin portugais Duarte Madeira Arrais (1596-1652) a publié en 1638 une apologie sur la pratique de la saignée des pieds. Ce texte s’inscrit dans une controverse qui a pour point de départ un vif débat entre deux médecins humanistes, le Français Pierre Brissot et le Portugais Maître Dionísio. Mêlant observations médicales et arguments théoriques, le traité d’Arrais est une réponse à ceux qui ne la pratiquent que dans les bras. Dans l’Apologia il combat l’opinion d’un confrère, Francisco Borges de Azevedo, partisan de la thèse adverse. Mais au-delà de la question épistémologique, ce texte répond à d’autres questions des pratiques médicales d’Ancien Régime.
Cesc Esteve
Published: 29 December 2019
Criticón pp 175-190; doi:10.4000/criticon.8174

Abstract:
Nous abordons dans le présent article l’importance, les formes et les usages de la controverse dans l’historiographie hispanique des xvie et xviie siècles. Nous examinons l’évolution du discours en nous penchant sur l’essor de l’histoire comme objet de polémique et comme instrument pour la controverse. Nous défendons l’hypothèse selon laquelle, jusqu’à la fin du xvie siècle, la théorie historiographique s’est opposée au fait de s’occuper de la controverse car les disputes entre historiens pouvaient faire perdre du prestige à leur discipline. L’intensification des usages polémiques du savoir historique a obligé les théoriciens à normaliser la présence de la dispute dans le discours historique et à réguler les formes et fonctions de la controverse au moyen de préceptes éthiques et rhétoriques fondés sur le principe de la retenue et qui visent à promouvoir un débat civilisé et profitable pour la discipline.
Back to Top Top