Refine Search

New Search

Results in Journal International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA): 75

(searched for: journal_id:(6172893))
Page of 2
Articles per Page
by
Show export options
  Select all
My Hicham Snineh, Hicham Mesk
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 989-1007; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i6.167

Abstract:
La finance classique ou standard ayant affiché certaines limites, notamment quant à l’explication voire la prédiction des dysfonctionnements des marchés boursiers, la finance comportementale propose un angle de vue supplémentaire en intégrant la psychologie des investisseurs comme complément d’analyse de tels évènements. Les travaux de recherche en la matière explicitent certes ce nouveau paradigme, mais se consacrent rarement à l’ensemble de ses aspects. C’est pourquoi, sans prétendre l’exhaustivité, l’objectif de ce papier est de mettre à la disposition des chercheurs en finance une revue de littérature touchant un maximum d’aspects, notamment la volatilité, la rationalité, ainsi que les biais et heuristiques. Nous adoptons alors une approche comparative pour mettre en évidence les apports de la finance comportementale remettant en cause la double hypothèse de rationalité et d’efficience qui fondent la finance classique.
Nyasseu Emma Joachim, Yepdo Florentin Gaël, Tatang Atabonfack Pulchérie Léonie, Cheguem Shupo Davine Myskinole
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 1031-1046; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i6.186

Abstract:
Du fait des changements profonds qu’apportent les nouveaux concepts sur lesquels se base le référentiel de l’IASB, le passage aux normes IFRS a été qualifié d’une révolution comptable. Le but d’harmonisation de cette institution se réalise à travers la diffusion mondiale progressive des normes IFRS. Toutefois, les entreprises de la zone OHADA sont concernées par ce changement. Compte tenu de la rareté des travaux de recherche dans le domaine, nous essayons d’analyser à travers ce papier, l’adoption de telles normes en contexte OHADA. Pour y parvenir, cet article rappelle le mécanisme de passage aux normes IFRS dans l’espace OHADA, étudie ensuite l’intérêt pour les entreprises de cette zone et enfin met en évidence les enjeux liés à un tel projet. Les principaux résultats montrent que loin d’être un simple outil de présentation et de communication de l’information financière, les IFRS constituent pour les entreprises de la zone OHADA, un levier d’attraction des investisseurs et d’intégration économique.
Oumar Djibrila
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 1008-1030; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i6.170

Abstract:
La croissance économique des pays d’Afrique subsaharienne après leur indépendance s’est fondée sur les exportations des matières premières, surtout d’origine agricole, en vertu de la théorie de l’avantage absolu et comparatif et surtout de l’existence d’un marché mondial. En vue d’analyser ou de mesurer l’impact de la diversification internationale sur la croissance économique ivoirienne, nous procéderons à une analyse de sa politique commerciale avant 1980. Ensuite, nous examinons, l’effet de sa politique commerciale sur ses échanges commerciaux de 1980 à 2012, date importante dans l’histoire de l’évolution de la Côte d’ivoire. Le recours aux instruments de mesure caractéristiques de l’indice de Theil nous permet de montrer que la politique de diversification menée par la Côte d’Ivoire a un effet relativement moyen sur la croissance de ses exportations. Ce résultat suggère la mise en place d’une politique soutenue de transformation structurelle de l’économie ivoirienne.
Younes Tanani, Aziz Sair
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 1047-1054; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i6.188

Abstract:
La résilience touristique peut être définie comme la capacité d’une destination à rebondir après confrontation d’une crise, d’un risque ou d’un imprévu. Il renvoit à l’ensemble des efforts déployés par une destination pour se relancer après avoir persévérer des dommages et des risques suite à une catastrophe naturelle, une crise sanitaire ou des menaces sécuritaires qui peuvent porter préjudice à ce secteur. Ce travail a pour objet d’analyser et de mesurer l’adéquation entre l’offre pédagogique des formations sur le champ touristique et le besoin au niveau du marché du travail. Ceci va permet aux entreprises touristiques de bénéficier aussi bien du savoir, du savoir-être que du savoir-faire de leurs ressources humaines. Pour cela, notre recherche s’intervient pour détecter l’écart entre la formation supérieure au niveau du secteur touristique et le besoin existant au marché, ainsi qu’elle n’est plus adéquate avec les attentes des destinations touristiques.
Mohamed Adraoui
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 755-762; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i5.151

Abstract:
After a first part dedicated to the presentation of the Islamic financial landscape, through its history, the different products offered and its mode of operation, the present work addresses the financing issues of small and medium enterprises in Africa. Our study focuses more specifically on identifying the financing of small and medium-sized companies in Africa, what contribution can alternative finance play in terms of diversification of funding sources. The motive of this research is that the reader will find the elements likely to nurture and enrich a very relevant debate in these times of turbulence where the system that made the heyday of the financial world lacks solutions.
Kouadio Daouda Soman, Djaffar Aboudou Said Ahmed, Hachemi Bentahar
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 763-779; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i5.152

Abstract:
Cet article analyse la tournure de la coopération monétaire entre la France et ses anciennes colonies en cherchant à déterminer l’avenir du Franc CFA. En effet, le Franc CFA a suscité plusieurs débats et malgré les réformes institutionnelles mises en œuvre dans les années 1970, l’idée d’abandon de cette monnaie coloniale a été évoquée depuis 1983. Cependant, ce n’est que le 29 juin 2019 à Abuja (Nigéria) que le processus de la création d’une monnaie commune a été enclenché lors de la conclusion de la conférence des chefs d’Etat de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Ainsi, « Eco » a été adopté comme le nom de la monnaie unique de la CEDEAO et devrait donc entrer en vigueur en 2020 dans les quinze États de l’espace CEDEAO. Toutefois, la mise en place de cette nouvelle monnaie ((Eco) a pris un grand retard mais son utilisation fera disparaître le Franc CFA et restreindra ou supprimera la coopération monétaire entre la France et les pays de l’UEMOA.
Khalid Khouriba, Mohamed Yaouhi
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 809-844; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i5.154

Abstract:
Le Maroc s’est engagé ces dernières années dans une nouvelle perspective visant le renforcement de son positionnement dans les chaines de valeurs mondiales. Effectivement, une grande évolution a été remarquée, notamment au niveau du secteur de l’automobile. Toutefois, il semble que cette dynamisation est le résultat de l’installation des entreprises étrangères qui sont venues pour s’occuper des chainons manquants dans les chaînes de valeurs présentes au Maroc. Par conséquent, il est maintenant le temps de s’interroger sur l’impact de cette dynamique sur l’intégration des entreprises locales, en particulier les entreprises automobiles. En se basant sur une enquête réalisée auprès d’un échantillon de 33 entreprises locales, cet article consiste d’une part à mettre en évidence l’intégration des sous-traitants locaux et, d’autre part, à identifier les facteurs qui contribuent le plus à cette intégration selon différentes perspectives.
Raid Aftati, Abdellah Echaoui
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 738-754; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i5.137

Abstract:
L’objectif de cette étude est d'examiner la relation entre la pression fiscale et la croissance économique au Maroc au sens d'Ibn Khaldoun à travers l’estimation du modèle de Scully, du modèle quadratique et de la régression à effet de seuil. Le résultat de notre travail montre que l'interaction entre la fiscalité et la croissance présente une allure non linéaire, sous la forme d'une courbe de Laffer. Cependant les résultats obtenus sont loin d'être concluants. En effet, si notre estimation indique un seuil optimal de taxation qui maximise la croissance au Maroc d’ordre de 24% les chiffres annoncés par les différents organismes internationaux et nationaux montrent une différence de deux points en moyen par rapport à nos résultats.
Fatiha Abid, Saleh Driyasse
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 883-910; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i5.166

Abstract:
La prévision de la défaillance des entreprises fait l’objet de nombreux travaux empiriques. Elle se fonde sur l’analyse économique et financière d’entreprises défaillantes et d’entreprises non défaillantes, afin de déterminer les variables, principalement comptables, qui distinguent au mieux les deux catégories de firmes. Nous proposons un modèle afin de rendre compte de l’efficacité relative des différentes méthodes de classification utilisées. Dans ce but, nous exposons la démarche commune tout en mettant en évidence les différentes modalités d’application empirique. Nous présentons le principe des techniques disponibles et une comparaison de leur performance, en mettant l’accent, de manière non exhaustive, à la fois sur les études fondatrices et sur les études les plus récentes.
Zineb Otmani, Radouane Raouf
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 936-949; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i5.165

Abstract:
Dans la perspective de créer et d’augmenter les richesses des nations, l’économie mondiale a connu un essor considérable grâce à la perpétuelle évolution du cadre des relations économiques et monétaires. Cependant, le financement de toutes les activités économiques, dépendantes principalement de la stabilité du système monétaire mondial, s’avère être compliquée. Depuis plusieurs décennies, un nombre important de travaux et d’approches s'intéressant au SMI cherchent à identifier les raisons des nombreuses crises financières qui ont ébranlé les économies du monde en pointant du doigt les défaillances du système monétaire et en relançant à chaque fois le débat sur sa réforme. Certains travaux évoquent l’existence des Global Imbalances comme une explication possible de la formation d'instabilités, en faisant référence aux niveaux record des déséquilibres en compte courant sur le plan international qui ont cours depuis les années quatre-vingt-dix et jusqu'à la crise contemporaine. En effet, la crise de 2008 a eu un impact direct sur le SMI et a mis en lumière un certain nombre de vulnérabilités passées jusque-là inaperçues. Néanmoins, il n’est pas question d’expliquer l’impact des crises sur le SMI mais à montrer, plutôt, que l'architecture du SMI est peut-être un facteur provocateur des crises.
My Hicham Snineh, Hicham Mesk
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 962-972; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i5.168

Abstract:
Les apports de la finance comportementale ne sont actuellement plus à démontrer. La recherche en termes des sciences cognitives a justement permis de mettre en évidence l’existence de biais et heuristiques qui -entre autres- conditionnent les décisions des investisseurs en bourse. Ainsi, celles-ci ne sont pas nécessairement parfaitement rationnelles, contrairement à ce que stipule la finance classique. Diverses et éparpillées dans la littérature y afférente, les théories fondatrices de ces deux courants font dans ce papier l’objet d’un tri, d’un recueil synthétique des principales d’entre elles, puis d’une confrontation franche mettant en évidence leurs points de divergence et leurs aspects complémentaires.
Amine Azhari, Si Mohamed Bouaziz
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 780-808; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i5.153

Abstract:
Le présent papier a pour objectif de mettre en lumière comment l’organisation du service comptable impact la qualité de l’information comptable des entreprises agricoles de la région du Souss-Massa. Pour préserver une harmonie entre l’objet de notre recherche et le chemin méthodologique parcouru pour l’appréhender, nous avons élaboré un modèle conceptuel composé de treize variables réparties sur trois niveaux issus des politiques de gouvernance de l’entreprise. Partant d’un paradigme post-positiviste que nous avons inscrit dans un raisonnement hypothético-déductif, le passage du socle théorique au versant empirique de l’étude s’est fait à travers une investigation par modélisation structurelle de troisième ordre à variables latentes estimée selon l’approche des indicateurs répétés suivant un modèle de type II (réflectif-formatif). Ce modèle qui a été soumis à l’épreuve sur un échantillon de 213 observations, a permis de remettre en cause l’hypothèse globale du travail, une conclusion d’autant plus étonnante, dans la mesure où elle s’oppose aux aboutissements développés par de Michailesco (1998) et de Mahmoud (2012) selon lesquels, un des aspects supposés influencer la qualité de l’information comptable est les caractéristiques internes du service comptable de l’entreprise au sens ou la qualification du comptable, l’organisation et la digitalisation du service comptable devraient favoriser la pertinence de l’information comptable.
Oumaima Lehmer, Abderrazak El Abbadi
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 875-882; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i5.144

Abstract:
Les patrimoines naturel et culturel sont minés par les actions humaines sournoises, le rapport homme-environnement actuel est considéré comme étant un présage de déstabilisation de la balance de l’environnement, de l’écosystème et de l’économie. La question de la mise en protection, de la conservation et de la régénération ne date pas d’hier. En effet, plusieurs interventions ont eu lieux pour pouvoir permettre au Maroc une croissance soutenue et durable. Cependant, elles semblent à bien des égards être reprochées. Dans le secteur du tourisme, l’appauvrissement des atouts de la biodiversité, paysagers et génétiques dû aux activités touristiques est très considérable, de ce fait, la régulation des équilibres devrait être imminente surtout suite à l’ouverture du monde rural et naturel au tourisme. Voulant axer l’activité touristique, le développement durable et l’environnement au centre d’une politique de gestion originale et durable. Les Paiements pour Services Environnementaux sont considérés comme étant le vocable commun qui permet de tracer un enjeu collectif mobilisant différents acteurs et mariant des secteurs malgré leur divergence. C’est une nouvelle approche managériale de développement représentant un gage d’efficacité par rapport aux autres mesures de conservation et ayant des échos de réussite dans plusieurs pays du globe. Nous pouvons les considérer comme étant un nouvel parangon face aux problèmes venant pallier les limites des instruments antérieurs. Dans notre cas, l’idée est de procréer une production monétaire au service de l’environnement et du patrimoine culturel et naturel dans un cadre touristique et durable. De ce fait, notre fond PSE est une notion discursive qui lie plusieurs raisonnements et les rend conciliables, mais aussi, qui fait remonter une panoplie d’interrogations relatives à la détermination des acteurs concernés, au montant de financement, à la définition du service environnementale, de son bénéficiaire et de ses bénéfices… Des interrogations auxquelles nous avons apporté des éléments de réponse à travers cet article qui vise à recentrer les principes de ces procédés socioéconomique et environnemental et les converger vers une application sur le secteur touristique dans les régions rurales.
Houria Et-Touile, Fatima Arib
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 973-988; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i5.179

Abstract:
With the global health crisis related to the new coronavirus pandemic (Covid-19), the thorny issue of food security has arisen with force, especially with shortages of certain products on the markets, soaring prices, and sometimes even stock-outs. The covid-19 pandemic has led to a global economic crisis that has called into question the stability ensuring global food security. So, the present paper aims to analyze and discuss the impact of the Covid-19 pandemic on agriculture, food supply, and food security in Morocco. Toward this end, data provided by the Food Agriculture Organization (FAO), and the World Health Organization (WHO) have been analyzed, as well as studies conducted and published on the subject. The findings indicate that the Covid 19 pandemic has ensued several negative effects, which have directly and indirectly threatened Moroccan food security. It severely affected the agricultural sector which contributes significantly to GDP, due to suspension of agricultural activities, restriction of trade in agricultural commodities, and agricultural labor. Also, It has primarily affected food imports due to the dependence on food importation and has impacted food supply chains, as the shutdown and closing of some stores severely disrupted the supply chain (transportation, storage, and distribution), resulting in food insufficiency in many far areas. Globally, food security in Morocco has demonstrated its resilience during the Covid-19 pandemic, due to the agricultural strategy put in place, the market was regularly supplied and the availability of products was ensured in all the cities of the Kingdom. Finally, based on the findings, we have suggested some recommendations that would help boost sustainable food security.
Mélissa Grace Tchapda Woumkep, Prince Hikouatcha, Simplice Gael Tonmo, Hans Patrick Bidias Menik
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 950-961; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i5.176

Abstract:
This paper aims at explaining why in a context characterized by a huge need for financing, managers are still reluctant to an Initial Public Offering. For that purpose, the data are collected from 42 companies, through a questionnaire. A Principal Component Analysis supplemented by an estimation, were used. The results show that managers have a positive perception of the stock market, but consider very high the associated costs. They also reveal a weak financial culture and the unfavorable business environment.
Mohammed Hassas, Nozha Jabba, Abdelrhani Bentahar
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 911-917; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i5.171

Abstract:
Le concept de performance en tant que notion fondamentale en sciences de gestion, a fait l’objet d’une littérature intense depuis plusieurs décennies. Tout un corpus théorique fondé sur la finance, le rendement des actifs, des passifs et des ratios de rentabilité, avait été élaboré pour évaluer la performance du secteur privé. Plus récemment, la notion de performance a suscité un regain d’intérêt en lien avec la mondialisation de la concurrence. L’objet de cet article est de faire une synthèse de la littérature sur les différentes approches de mesure de la performance. Le but est de contribuer à rendre intelligible les facteurs de compréhension de ce qui détermine qu’une organisation à but non lucratif est efficace et performante.
Tarik Quamar, Ghalia Benaachir
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 677-693; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i5.146

Abstract:
Le présent article vise à analyser les déterminants du risque de liquidité au sein de 62 banques islamiques de 10 pays de la région MENA sur une période qui s’étale entre 2011 et 2019. Pour y parvenir, nous avons eu recours à la méthode des moments généralisés (GMM) appliquée sur un panel dynamique non cylindré. Les résultats empiriques démontrent que le risque de crédit, la marge nette d’intérêt, la taille de la banque et l’inflation impactent négativement le risque de liquidité à long terme tandis que le ratio du rendement des actifs l’influence positivement. Nous avons aussi constaté que le ratio d’adéquation des fonds propres, l’inflation et la taille de la banque influencent positivement le risque de liquidité à court terme, alors que ce dernier est influencé de façon négative par le ratio du rendement des actifs.
Rajâa Omar
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 694-737; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i5.147

Abstract:
Cet article a pour objectif de présenter les principaux résultats obtenus à partir d’une étude effectuée auprès de 338 employés répartis entre le secteur de l’Agro-Pêche et celui du Tourisme du Grand Agadir – Maroc. Afin de comprendre le lien entre les pratiques RH et la performance sociale des organisations avec la variable culturelle comme variable médiatrice et le secteur d’activité comme élément de contingence dans cette relation, nous avons procédé à une analyse exploratoire qui nous a permis la purification et la validation du construit de notre modèle d’étude. Ensuite, on a procédé, grâce aux méthodes d’équations structurelles (SEM), à une analyse confirmatoire et à la sélection définitive des items à exploiter dans notre modèle structurel. En fin, en étudiant les relations entre items par dimension et en prenant en considération les interactions inter-dimensions, nous avons pu élaborer notre modèle final.
Alliou Salihini Diarrassouba, Aubin Nogbou A. Amanzou, Foungnigué Noé Coulibaly
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 845-858; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i5.157

Abstract:
Cet article analyse l'incidence du commerce transfrontalier informel en riz sur la sécurité alimentaire rizicole en Côte d'Ivoire dans le cadre de la politique nationale de vulgarisation de cette denrée. Un modèle de cointégration basé sur l'approche ARDL (Autoregressif à retards échelonnés) a été appliqué. Les résultats montrent l'existence d'une relation à court et à long terme entre le commerce transfrontalier et la sécurité alimentaire en riz. A court terme, une augmentation des flux de détournement frontalier en riz de 10% entraîne une augmentation de l'insécurité alimentaire en riz en Côte d'Ivoire de 0,2% alors qu'à long terme, cette augmentation est de 0,17%. Aussi, l'analyse de la causalité avec la méthode de Toda-Yamamoto indique un lien indirect entre le commerce transfrontalier et l'insécurité alimentaire à travers la superficie de riz récoltée. Les pouvoirs publics devraient associer à l’augmentation des superficies cultivables un mécanisme de valorisation des prix bord champs et d’achat anticipé d’une proportion du volume de la production rizicole dans ces zones afin de réduire le commerce transfrontalier informel et renforcer la politique d’autosuffisance dans le secteur.
Eric Kokola Kouadio, Vadoua Bamba
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 859-874; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i5.158

Abstract:
L’objectif de cet article est d’identifier les déterminants de la performance sociale, financière et globale des institutions de microfinance (IMF) en Côte d’Ivoire sur la période 2013-2018. Apres avoir estimé les scores d’efficacité à partir de la méthode « Data Envelopment Analysis » (méthode DEA) dans la première étape, nous avons régressé ces scores sur une série de variables explicatives dans la deuxième étape à partir modèle Tobit. La méthode de bootstrap a été également utilisée pour la robustesse de l’étude. Les données sont issues de la période 2013-2018, et collectées à la direction de la microfinance en Côte d’Ivoire. L’échantillon concerne 21 IMF sur un total de 42 ayant transmis leur rapport d’activité au cours de la même période. Les résultats des estimations montrent que la rentabilité des actifs (ROA), les IMF nouvelles, les IMF de types coopératifs et l’année d’existence (l’âge) sont significatifs et exercent une influence négative sur les performances financière, sociale et globale. En effet, les IMF de petites tailles sont significatives à 1% et influencent la performance financière, tandis que la rentabilité des actifs (ROA) et les IMF de types coopératifs influencent la performance sociale respectivement à 5% et 10%. Enfin, l’année d’existence (l’âge) exerce une influence significative à 10% sur la performance globale.
Ayabei Karen, Mohamed El Azhari, Abdelali Laamari, Jemo Martin, Samia Hattab, Zoumana Bomba, Tahirou Abdoulaye
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 918-935; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i5.150

Abstract:
Despite the undeniable advantages of innovative agricultural production technology, their adoption rate in Morocco is relatively low. In addition to research institutes and private institutions, agricultural information is provided by extension agents who are limited in terms of financial and logistical resources. In this study, we examine, on the one hand, the factors influencing the adoption of mobile phones to access extension services. On the other, we measure the impact of this adoption on wheat production and farmers’ income in the province of Settat (Morocco). In this study we use data collected through a survey of 130 farmers from the province of Settat (Morocco). As analysis methods, we use stratified sampling, descriptive statistics, and the propensity score matching model. The results revealed that farmers who use their mobile phones for extension purposes have slightly higher wheat production than those who do not. The developed model showed that the adoption of mobile phone-based extension services is influenced by farmer's age, educational level, primary source of income, the use of inorganic fertilizers, access to credit and the availability of road infrastructure. The study is a contribution to the efforts of various national stakeholders who have launched a national strategy focused on the digitalisation of extension services. Keywords: Adoption, Extension services, wheat production, Propensity score matching, Mobile phones.
Wieland Oxana
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 434-440; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i4.111

Abstract:
In this paper, the author presents an overview of the development of socially oriented impact investing in country-specific markets as a development of the social finance model. This analysis focuses on socially responsible investing (SRI) or impact investing, which has experienced continuous growth in certain countries, including European (UK, particular Scandinavian) and US markets. The equity of social impact mutual fund markets has grown both in the number of funds and in the differentiation of the securities under the social finance model. Despite the fact that socially responsible investments or impact investments still lack a uniform definition under social finance, it mainly refers to investments that emphasize social/ecological/ethical value over monetary return. In the academic literature, it is not clear whether the behavior of impact investors will be sustainable toward the social finance paradigm, as their investment decision about the monetary return should be motivated by their economic behavior. The author analyzes the economic conditions of the capital market that provide long-term institutional support for socially oriented investments.
Omar Rajâa
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 342-382; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i4.105

Abstract:
Cette revue de littérature théorique et empirique nous a permis de mieux appréhender les différentes approches qui ont abordé le rôle des pratiques RH dans la performance des organisations et d’exposer les principaux résultats des études effectuées partout dans le monde aussi bien dans la perspective unidimensionnelle que pluridimensionnelle. En premier lieu, nous avons présenté, l’approche économique, l’approche financière, l’approche stratégique et l’approche psychologique et de plus spécifiquement l’approche universaliste, l’approche de contingence et l’approche configurationnelle. En second lieu, après avoir exposé une synthèse quantitative de 235 résultats des 241 études empiriques et recherches effectuées entre 1978 et 2003 répertoriées en 2004 par Allouche et al., nous avons présenté quelques 123 confirmations empiriques du lien pratiques RH, dont 7 traitant le cas marocain, et la performance des organisations effectuées partout dans le monde depuis 2004 et quelques 31 études illustrant la variable culturelle comme élément contingent et médiateur dans la relation pratiques RH et performance des organisations.
Soufiane EL Mokhtari, Smail Ouiddad, Aboubakr Jeddioui
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 417-422; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i4.108

Abstract:
Cet article, qui s’inscrit dans le cadre du marketing des médias sociaux, s’intéresser aux caractéristiques du Brand Content qui ont été explorées dans la littérature en tant que facteurs potentiels ayant un impact sur l’engagement des consommateurs, nous allons présenter les objectifs, la méthodologie et l’analyse bibliométrique de la revue de littérature systématique sur la base de 44 articles en vue de mesurer des variables explicatives impactant l’engagement des consommateurs sur les médias sociaux.
Tarik EL Ouahabi, Mohamed Dakkoun
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 423-433; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i4.110

Abstract:
Le diagnostic markéting se fonde non seulement sur le projet, les missions et les compétences de l’entreprise mais principalement sur une analyse objective de l’environnement global de l’entreprise. Pour les banques participatives, il est primordial d’étudier les facteurs qui conditionnent le comportement des clients qui sont marqués par un degré d’implication aux actes éthiques et chariatiques de la finance islamique un peu plus élevé. La satisfaction du client est au cœur de l’économie du marché et cependant il est fréquent d’entendre dire que le marketing crée les besoins. Pour le cas de la finance islamique il existe un besoin chez le client de pouvoir octroyer des crédits en absence d’intérêt chose qui est prohibé par les principes de l’économie islamique, donc les besoins se résument comme un concept controversé puisqu’il implique un jugement de valeur basé sur la morale, l’éthique ou sur l’idéologie, sous réserve du respect des normes éthiques. Le marketing peut être moyen de différenciation et de création de la valeur pour les banques participatives. Cet article fait l’objet d’une étude théorique dont l’objectif est l’analyse de l’environnement générale des banques participatives. De ce fait, notre analyse de l’écosystème a été réalisé par une étude de l’environnement démographique, suivies par l’analyse PESTEL en vue de recenser les influences agissant sur le marché, nous présentons les cinq forces de Porter et puis nous concluons notre article par l’analyse SWOT.
Mohamed Nabouk
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 441-454; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i4.113

Abstract:
La volatilité a été toujours la matière première des activités du marché boursier dont il faut toujours appréhender, analyser et prévoir. Son évolution dépend à la fois des facteurs macro-économiques (inflation, taux de chômage, etc…) et des facteurs spécifiques (résultats des entreprises cotées). Mais parfois des événements improbables : par exemple crise des sub-primes 2008 ou récemment la pandémie de Covid créent des turbulences et des incertitudes et qui conduisent le niveau de la volatilité à des pics très élevés suite aux fluctuations des valorisations des actifs financiers cotés à la bourse. Cette pandémie, et qui a affecté l’ensemble des marchés mondiaux, n’a pas épargné la bourse des valeurs de Casablanca. L’objet de ce papier est d’une part d’analyser l’impact de cette pandémie sur le comportement de la volatilité et son degré de persistance malgré l’optimisme apporté par les nouveaux vaccins et d’autres de voir dans quelle mesure la crise a créé ou amplifié l’effet d’asymétrie suite aux chocs dus aux événements négatifs. Les conclusions de ce travail ont abouti d’une part à la confirmation de l’augmentation de la persistance de la volatilité pour l’ensemble du marché et d’autres part à l’apparition d’un effet d’asymétrie dans le comportement de la volatilité.
Bouchra Benyacoub, Hanane Azirar
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 455-477; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i4.115

Abstract:
L’inclusion financière a suscité au cours de ces dernières années un intérêt grandissant de la part des organismes internationaux, des régulateurs du secteur financier ainsi que des pouvoirs publics. Cette tendance traduit une prise de conscience du rôle que peuvent jouer les services financiers dans la promotion d’une croissance inclusive et la concrétisation des objectifs de développement durable notamment en favorisant la réduction de la pauvreté et des disparités entre les genres. Au Maroc plusieurs stratégies ont été mises en place pour réduire les inégalités d’accès aux services financiers. Avec le lancement du paiement mobile en 2016, les pouvoirs publics ambitionne de généraliser l’accès des populations défavorisées aux services financiers. L’objet de cette étude est d’évaluer l’effet du mobile money sur la réduction des inégalités d’accès aux services financiers numériques. L’éstimation d’un modèle composé de 7 variables sur un échantillon de 156 personnes au Maroc révèle que le mobile money réduit significativement les inégalités d’accès aux services financiers. En effet, il ressort que deux variables ont un effet significatif sur la réduction des inégalités d’accès aux services financiers à savoir l’âge et le revenu. Il ressort aussi que le manque de confiance, de provision et d’éducation financière jouent un rôle important dans l’exclusion financière.
Arthur Ouattara, Wilfried Aki Lela, Raoul Tape
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 500-518; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i4.118

Abstract:
Cet article analyse l’effet des dépenses publiques d’éducation sur le marché du travail en Côte d’Ivoire à l’aide d’un modèle d’équilibre général calculable (MEGC) statique. Le modèle présente des dotations en main d’œuvre qualifié, moyennement qualifié et non qualifié pour les différentes catégories de ménages. Le système d’éducation est catégorisé en trois cycle, notamment le primaire, le secondaire et le supérieur dans les établissement publics ou privés. La formation éducative est demandée par les ménages ruraux et urbains pour des motifs d’investissement et permet aux travailleurs peu qualifiés d’améliorer leur dotation en travail. Les résultats montrent un effet positif des dépenses d’éducation sur le comportement des apprenants, sur le marché du travail et sur le bien-être des ménages. En fin de période, le nombre de diplômés est en hausse, l’offre de travail qualifié s’accroît et le chômage s’accentue chez les travailleurs non qualifiés.
Younes Erraoui, Hamid Slimani
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 534-551; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i4.107

Abstract:
L’émergence des ERP s’est faite de manière significative au milieu des années 1990 et la plupart des grandes entités ont adopté ces systèmes globaux, présentés comme « la solution miracle » aux multiple problèmes de gestion. La présente communication fait d’abord le point sur la nature de ces systèmes et celle du contrôle de gestion. Elle tente ensuite de mettre la lumière sur la relation et l’impact prévu de ces technologies de l’information sur la performance des organisations. Il est aussi suggère que l’influence des ERP fait évoluer le contrôle de gestion plutôt dans ses aspects pratico-fonctionnels que dans sa dimension conceptuelle, mais cela a ses exigences et ses conditions.
Karima Lamrani, Laila Bennis
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 519-533; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i4.119

Abstract:
Dans le cadre de la couverture du risque de change, et de façon absolument identique, tous les produits n'assurent pas les mêmes degrés de couverture, certains peuvent même s’avérer très dangereux dans des cas particuliers. Ce présent article vient montrer les stratégies de couverture adéquates selon les objectifs de chaque entité. Il vise à développer, de façon efficiente, les principaux catégories et moyens de la gestion du risque de change des transactions, ainsi que les règles à observer pour l'arbitrer et le limiter. Après un bref diagnostic de la gestion du risque de change chez les entreprises marocaines, le problème de couverture du risque de change est évoqué. Puis, les principales techniques et stratégies de couverture sont argumentées à partir d’exemples et hypothèses. Finalement, des critères de choix sont exposés. Un des principales finalités de ce travail est de vous faire entrer avec simplicité au cœur d’un des marchés financiers les plus mouvementé et captivant actuellement et de confirmer qu’il existe plusieurs facettes d’application des instruments de change dans ce contexte, pour répondre aux objectifs et contraintes de chaque organisation. Les résultats de cet article montrent les outils nécessaires à la prise de décision judicieuse, qui contribueront au succès de l’entreprise en matière de couverture de risque de change.
Rachid EL Oud, Abderrahim Amedjar
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 602-610; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i4.131

Abstract:
La propagation du COVID 19 dans le monde entier, et son impact néfaste sur la situation sanitaire et économique dans plusieurs pays ont poussé les gouvernements d’introduire d’importantes restrictions sur les mouvements humains pour limiter l’épidémie (les quarantaines, les restrictions de voyage et les exigences de distanciation sociale…). Face à cette situation inconnue et imprévisible, la majorité des entreprises marocaines sont trouvées dans l’obligation d’arrêter leurs activités commerciales et industrielles, ou de chercher des nouvelles alternatives permettant d’assurer la continuité de leurs activités et le maintien de leurs salariés. Durant cette période, nous avons remarqué que plusieurs entreprises ont opté massivement vers le télétravail. A cet égard, notre article a pour objectif d’analyser le cadre législatif et réglementaire de la sécurité et de la santé des salariés au Maroc tout en mettant l’accent sur l’implémentation du travail à distance.
Nocheh Nselapi Dieudonné, Teuguia Tadjuidje Gilles, Tchatchoua Thierry Roméo
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 662-676; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i4.138

Abstract:
Les PME en phase de développement sont exposées à deux catégories de risque à savoir le risque entrepreneurial et le risque managérial. Ce dernier est lié à l’informalité de la gestion de celle-ci. Dans les Pme camerounaises, on note une mauvaise organisation des activités, l’absence d’un système d’information et la déficience en outils permettant de mieux prévoir et d’assurer le pilotage de l’entreprise. Face à cela, l’opportunité de passer des leviers informels de contrôle vers des systèmes de contrôle formels en occurrence le contrôle de gestion (CDG) constitue une phase décisive pour les PME en quête de performance. L’objectif de l’étude est d’identifier les étapes de structuration du CDG dans les PME en vue d’amorcer la phase de croissance. De ce fait, une étude a été menée auprès de huit (08) PME camerounaises et l’analyse du contenu thématique de chaque cas révèle que la structuration du CDG dans les PME est un processus qui s’effectue par étape successive. Il ressort des analyses que trois types de processus caractérisent l’organisation formelle de la PME à savoir le processus progressif, le processus stationnaire et le processus dit bloquer. Aussi, l’importance de la structuration du CDG doit s’inscrire dans une dynamique de type projet et privilégier une gestion par la compétence au détriment d’une gestion dite familiale.
Rajâa Omar
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 620-632; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i4.134

Abstract:
Cette revue de littérature nous a permis de mieux appréhender le contexte marocain pour pouvoir comprendre le rôle des pratiques RH dans la performance des organisations marocaines et d’exposer les principaux résultats des études effectuées dans ce sens.
Hassan Edman
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 645-661; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i4.136

Abstract:
Cet article se propose d’étudier l’apport de l’approche par milieux innovateurs aux politiques de développement territorial. Sur les trente dernières années, l’approche a permis un nouveau regard et de profonds renouvellements d’hypothèses et de problématiques de l’analyse territoriale. Elle permet de mieux lier le comportement innovateur des acteurs locaux à la dynamique économique, originellement, dans le sens que c’est le territoire qui secrète l’innovation et l’entrepreneuriat innovant. Nous proposons une réflexion croisée entre la notion de "ressource patrimoniale" et le référentiel théorique de base, les milieux innovateurs. Il d’agit notamment de présenter le caractère innovateur des milieux producteurs à base de ressources patrimoniales, les configurations possibles de l’inscription territoriale des ressources ainsi qu’une typologie de dynamiques qui se créent et qui font émerger de nouvelles combinaisons d’éléments, potentiellement pertinentes ou handicapantes pour un développement territorial durable.
Malak El Boury, Ahlam Qafas
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 581-601; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i4.129

Abstract:
À travers l’analyse de l’évolution de l’éducation à l’entrepreneuriat et en s’appuyant sur les théories de l’intention entrepreneuriale, notamment celle du comportement planifié de Ajzen, (1991); cet article examine l’influence de l’éducation à l’entrepreneuriat sur l’intention d’entreprendre des étudiants au Maroc. Ainsi, ce papier se donne les moyens de proposer un modèle conceptuel qui explique la relation entre ces deux dits éléments tout en utilisant les variables médiatrices de l’attitude entrepreneuriale, des normes subjectives et du contrôle comportemental perçu pour prédire l’intention d’entreprendre ainsi qu’en explorant les principales théories sur l’éducation à l’entrepreneuriat. En l’occurrence, le modèle que nous suggérons a pour caractéristique d’inclure des variables adaptées au contexte marocain, et ce parce que celui-ci intègre des variables modératrices issues d’une étude qualitative exploratoire menée auprès de 15 entrepreneurs marocains opérant dans différents secteurs.
Abdellah Haouat, Omar Azzouz
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 552-559; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i4.122

Abstract:
Le but de cette étude est la valorisation des résidus minéraux en tant que substitution partielle du ciment qui entre dans la fabrication du béton. Il s'inscrit dans une démarche de développement durable. Il regroupe les résultats obtenus expérimentalement. L'utilisation des poudres de marbre en remplacement partiel du ciment Portland dans le béton permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre et génère un béton ayant un impact moindre sur l'environnement. En mettant à profit diverses techniques expérimentales, une attention particulière est accordée au comportement de la poudre de marbre finement broyée associée au ciment Portland avec addition de calcaire. Cette étude a confirmé l’amélioration des propriétés physiques des bétons avec l’ajout de poudre de marbre, ce qui laisse augurer de bonnes perspectives pour son utilisation comme substituant de ciment.
Abdellah Haouat, Omar Azzouz
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 571-580; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i4.124

Abstract:
L’étude a pour but de vérifier La faisabilité d'ajouter de la poudre de marbre dans le gypse de plâtre en mélangeant les composants remplaçant diverses proportions de gypse par de la poudre de marbre pour évaluer le comportement mécanique du plâtre et en effectuant les tests suivants : Consistance (test de la table d'écoulement eau / plâtre). Résistance à la flexion. Résistance à la compression. Détermination adhésion au substrat.
Saida Hajjaji, Mounir Zouiten
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 383-392; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i4.97

Abstract:
The evaluation of urban development programs is now a prerequisite for any initiative to improve their effectiveness. The United Nations has designated 2015 as the International Year of Evaluation (EvalYear). This global initiative aims to support the development of an enabling environment for evaluation at international, national, and local levels (UN, 2015). In Morocco, the situation is still characterized by a weak anchoring of the evaluation function in the political-institutional landscape, except for a few sectoral mechanisms for collecting information and drawing up diagnoses. However, there is a real awareness of this, as the new Constitution of 2011 addresses this deficit and highlights the importance of evaluation in the management of public affairs. In this context, the Moroccan Ministry of Housing has initiated several evaluation studies on specific programs. Accordingly, we will analyze three evaluation studies of urban development projects. The objective of our work is to verify to what extent the modeling of the program evaluation process, developed by Hurteau and Houle (2006), was applied to the evaluation reports analyzed and to issue a well-founded judgment. To do this, we translated the steps of modeling the evaluation process into indicators to create an analysis grid. However, our study may have a limitation in that while the reports analyzed have the advantage of being almost uniform in terms of content, this choice is biased because it does not provide an exhaustive representation of evaluation practice. Finally, the results of our study show that the practice of modeling the evaluation process is not uniform and that it would be important to develop and frame the practice of program evaluation.
Maurel Loïs Ahlonko Sossou, Abdoulaye Gaye, Mohamed El Bachir Wade
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 393-416; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i4.106

Abstract:
Le mobile money représente, pour les entreprises de services en l’occurrence les opérateurs de télécommunication, une innovation incrémentale de service accessible à tous les individus via le téléphone portable. Ressortir les facteurs explicatifs de son adoption par les clients répond aux préoccupations des offreurs de services financiers mobiles, en particulier celles des opérateurs de téléphonie mobile qui ambitionnent de développer leur portefeuille clients. Au plan individuel la théorie unifiée d’acceptation et d’utilisation de la technologie a été mobilisée dans différents contextes pour prédire le comportement d’adoption d’une innovation. Grâce à une approche méthodologique mixte et à l’échantillonnage de commodité, une étude qualitative de type semi-structuré suivant une analyse de contenu thématique a été effectuée d’une part et d’autre part un questionnaire conçu à base de Likert à 5 points a été réalisé sur un échantillon de 251clients utilisateurs. Les résultats révèlent que l’intention des clients à utiliser les services s’explique par la testabilité et l’utilité perçue. Quant à l’analyse de régression logistique, les résultats dévoilent d’une part que l’offre des services du mobile money est à faible coût et d’autre part que l’intention d’utilisation et la commodité constituent les réels facteurs expliquant l’adoption des services du mobile money.
Mohamed Omari, Hafida Nia
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 478-488; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i4.116

Abstract:
The information system (IS) occupies an essential place in public and private establishments and managers are constantly seeking to create value by implementing information systems that generate tangible and intangible gains. To do this, they are constantly investing in information systems to improve their performance and generate results. However, these managers are constantly questioning the relevance and effectiveness of these investments. The information system poses a problem of definition given that it is a multidimensional concept, and also of measurement. The objective of this paper is to review the literature on the different models for measuring the contribution of information systems to the performance of organizations, based on the resource theory and the behavioral approach in a processual perspective. This literature review allows us to identify and present these models, with a view to testing them in various contexts.
Soman Kouadio Daouda, Ndouniama Oniongui Van-Brentano, Hachemi Bentahar
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 489-499; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i4.117

Abstract:
L’objet de ce papier est de connaître quel est le pays qui a le niveau de développement financier le plus élevé sur la période allant de 1975 à 2020. Pour se faire, nous avons utilisé l’analyse en composantes principales (ACP) afin d’avoir l’indice composite de chaque pays. Après comparaison des différents indices composites via l’ACP, les résultats montrent avec évidence que, pour le cas du Mali, la première valeur propre indique que la première composante principale explique plus de 71,509% de l’inertie totale (et plus de 74,564% respectivement 89,234%) pour la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Par-là, nous pouvons dire que le Burkina Faso a le niveau de développement financier le plus élevé.
Mohammed Amine Tarhi
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 560-570; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i4.123

Abstract:
Il est communément admis aujourd’hui, que les établissements de l’enseignement supérieur sont devenus aussi soucieux de leur productivité et de leur efficacité pareillement aux autres organisations. C’est ainsi, qu’on constate généralement un grand écart entre ces établissements dans leur efficacité et efficience ainsi que dans leur productivité et rendement. Cette distinction réside même à l’intérieur de ces établissements, où on se retrouve devant une divergence de productivité que ce soit de la part du corps professoral et ou du corps administratif. Cette variation de productivité est intimement liée à l’autoritarisme, et pratiques de gestion adoptées par les managers, ainsi qu’à la motivation et à la valorisation accordée aux collaborateurs en place.
Maha Bendahmane
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 633-644; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i4.135

Abstract:
Cet article sera consacré à l’étude de l’utilité du Marketing territorial, et sa contribution dans la promotion du territoire de Casablanca. La réalisation de notre objectif a imposé la mobilisation d’une étude qualitative qui consiste à analyser des guides d’entretien adressés à l’ensemble des autorités territoriales à l’aide de l’outil « Nvivo ». Par ailleurs, l’analyse de ces guides d’entretien adressés aux différents acteurs du territoire de Casablanca, a montré que certes la création de la marque territoriale « Wecasablanca » est récente et donc les impacts ne peuvent être mesurés dans l’immédiat, mais la démarche est fédératrice, et actuellement avec la pratique du marketing territorial comme étant un outil majeur pour la ville qui est devenue la troisième position des villes les plus attractives pour les investissements en Afrique et dans le Moyen-Orient, la 3eme destination touristique nationale avec le tourisme d’affaires, néanmoins son attractivité nationale et internationale la confronte à plusieurs défis. En effet, le marketing territorial présente un outil parmi d’autres outils qui contribue à la promotion du territoire.
Amadou Tandjigora, Thierno Bachir Sy
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 611-619; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i4.133

Abstract:
Cet article analyse par des faits stylisés les activités non agricoles qui sont classifiées sous forme d’industries et de services ruraux. Une étude comparative sur le niveau de pauvreté entre les ménages agricoles et les ménages non agricoles a été faite. Les résultats ont ainsi montré que parmi les individus de l’échantillon qui se sont déclarés pauvres, 72% exerçaient l’agriculture et les métiers connexes comme principale activité et 28% exerçaient les activités non agricoles. Le ratio « pauvre/non pauvre » du secteur agricole évalué à 3,17 traduit toute la difficulté de l’agriculture bien qu’elle continue d’employer le maximum de ménages en zone rurale. Ce ratio est au même moment égal à 1,30 pour les industries rurales et 1,27 pour les services, ce qui signifie en outre que les pratiquants des industries et services ruraux sont moins sensibles à une insuffisance de ressources monétaires, comparé aux agriculteurs.
Hanane Ellioua
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 335-341; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i4.104

Abstract:
Dans un contexte où les organisations font face à plusieurs changements, tels que la concurrence accrue, l’évolution technologique, l’accroissement des impératifs de qualité, de coûts et de délais dans la livraison des produits et des services, les dirigeants sont appelés à revoir le mode d’organisation du travail, La performance individuelle au travail constitue une problématique qui a non seulement permis aux entreprises du monde entier de se faire une place, mais qui a également alimenté de nombreuses recherches dans les domaines de la gestion, de la santé au travail et de la psychologie de l'organisation. Malgré l’importance de ce construit, des recherches dans le domaine ont montré qu'il n'y a pas de consensus sur sa définition et sa mesure. L’objectif de ce travail est de développer un état de l’art sur la performance professionnelle des individus en s’intéressant à ses déterminants et à ses indicateurs de mesure.
Driss Effina, Othmane Fahim
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 35-53; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i3.46

Abstract:
Les inégalités territoriales renvoient généralement à une situation de déséquilibre entre les territoires. Il s’agit d’un déséquilibre économique, social et de bien-être entre les populations des différents territoires du pays. Les écarts entre les populations et les territoires sont quantifiables à travers plusieurs indicateurs socio-économiques et culturels. Le phénomène des inégalités territoriales au Maroc traduit une situation de déficit structurel. Des retards sont observés en matière de développement social et humain dans les différentes régions. Pour remédier à ces carences, le modèle de solidarité territoriale en vigueur est construit autour de plusieurs mécanismes de financement (BGE, ressources des CT, fonds spécialisés). Ces mécanismes sont loin de pouvoir combler les déficits et répondre aux besoins exprimés par les collectivités territoriales. De plus, ce modèle connait l’intervention de plusieurs acteurs (Etat, CT…) sans un cadre de gouvernance bien défini. Ce papier propose un nouveau système de critères et d’orientations pour améliorer l’efficacité du système de solidarité en vigueur afin d’accélérer la résorption des déficits sociaux, de lutter contre les déficits anciens et de créer une équité en matière de répartition de ressources financières transférées du central vers les territoires.
Hind Touissate, Hassan Azdimousa
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 264-272; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i3.78

Abstract:
Women's entrepreneurship has been relevant for several years in the MENA region. It has been recognized as a lever for economic and social growth as well as a tool for job creation attracting more and more theorists and researchers from across the globe. In this particularly buoyant context, the goal of our research paper is to identify the factors influencing the motivation of women entrepreneurs in this region on the assumption that socio-cultural and individual factors are at the heart of women's entrepreneurship in the MENA region. The answers are supported through a qualitative study based on the empirical results of a survey of 45 innovative entrepreneurs from 10 different countries between 2017 and 2020 and based on an in-depth literature review.
Mohammed Belbachir, Rachid Zammar
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 251-263; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i3.92

Abstract:
Depuis l’émergence de la pandémie Covid 19, plusieurs secteurs dans le monde ont été véritablement impactés. Ainsi, le secteur audiovisuel au Maroc a beaucoup souffert de cette conjoncture. Le recours à l'entrepreneuriat innovant devient une nécessité incontournable. Pour cette raison, le gouvernement marocain a instauré une panoplie de mesures d’ordre financier, juridique et administratif afin de relancer ce secteur. Dans cette optique, nous ambitionnons à travers cet article de mettre en relief l’interaction entre l’entrepreneuriat innovant et le secteur audiovisuel au Maroc. Ainsi, ce papier vise à décortiquer à quelle ampleur l’entrepreneuriat innovant peut impacter le secteur audiovisuel ainsi que les multiples programmes établis afin de promouvoir ce secteur. Afin de bien formuler une vision plus claire et exhaustive, notre étude a été focalisée sur la société Nationale de Radiodiffusion et de Télévision (SNRT) étant la locomotive de ce secteur au Maroc. Pour ce faire, une étude documentaire a été également réalisée par le biais des développements scientifiques et des analyses de monographies, des rapports et des graphiques portant sur ce domaine surtout de cette société. Cette analyse documentaire nous a permis de confirmer l’importance de l’entrepreneuriat étant un facteur névralgique de la relance de la dynamique de ce secteur à court terme. Cependant, vu le coût élevé généré par l’introduction de nouveaux procédés et technologies, l’impact de l’innovation se sera concrétisé qu’après une période bien déterminée.
Moulay-Driss Saikak, Radouane Raouf
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 273-284; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i3.57

Abstract:
La majorité des banques centrales ont révisés leurs statuts afin d’obtenir plus d’indépendance en optant pour un seul objectif qui est la stabilité des prix. Bank Al-Maghrib, BAM, n’est pas épargnée par cette vague de réforme institutionnelle et s’est dotée d’un nouveau statut qui lui confère plus d’indépendance. L’analyse du degré de son indépendance en utilisant la méthodologie proposée par Cukierman, Webb et Neyapti (1992) a montré qu’effectivement BAM est une banque relativement indépendante de point de vue juridique que réel.
Raissoune Bajji, Siham Lalaoui
International Journal of Financial Accountability, Economics, Management, and Auditing (IJFAEMA), Volume 3, pp 225-239; https://doi.org/10.52502/ijfaema.v3i3.91

Abstract:
Ce travail de recherche apporte des éléments de réponse au soulèvement qui tente d’entrevoir les retentissements de l’épisode épidémique sur le niveau de stress ressenti et sur la qualité de vie du personnel de la santé. Il s’intéresse aux aspects de l’organisation du travail du personnel de la santé et leur portée stressogène. Un important niveau de stress déjà présent que l’actuel crise sanitaire est venue rehausser. C’est la raison pour laquelle l’intérêt d’appréhender le stress perçu auprès du personnel de la santé a émergé, et c’est ce sur quoi porte cet article à travers une étude terrain menée auprès de professionnel en service au cours de la crise Covid-19 (médecins, infirmiers, dentistes, pharmaciens, techniciens de laboratoires…). Pour s’y faire, nous présenterons d’abord l’état des connaissances autour du stress professionnel, s’en suivra une présentation des caractéristiques organisationnels propres aux personnels de la santé, avant de finir avec la présentation et la discussion des résultats de l’étude menée. Des résultats qui démontrent un taux très élevé de prolifération du stress professionnel.
Page of 2
Articles per Page
by
Show export options
  Select all
Back to Top Top