Refine Search

New Search

Results: 14

(searched for: doi:10.4267/2042/31129)
Save to Scifeed
Page of 1
Articles per Page
by
Show export options
  Select all
François-Xavier Bernard
Published: 15 December 2019
Contextes et didactiques; https://doi.org/10.4000/ced.1622

Abstract:
Cet article discute des modalités d’intervention d’un enseignant de cycle 3, dans le cadre de séances d’activités basées sur Scratch, logiciel de programmation dont il est non familier. Les analyses, qui s’inscrivent dans une approche longitudinale de l’activité enseignante, s’appuient sur des observations de classe et des entretiens avec l’enseignant. Les données recueillies tendent à montrer que cet enseignant « typique », qui découvre le logiciel au rythme de ses élèves, présente la figure d’un « tuteur naïf » situant son intervention auprès de ces derniers dans une relation « asymétrique faible », que nous qualifions d’intermédiaire, entre tutorat et co-construction de connaissances.
Valérie Théric, Hélène Cheneval-Armand, Alice Delserieys
Published: 1 June 2019
Recherches en éducation; https://doi.org/10.4000/ree.851

Abstract:
Dans un contexte d’évolution progressive des finalités de l’enseignement professionnel, des démarches d’enseignement fondées sur l’investigation sont de plus en plus largement prescrites. Cet article s’intéresse aux liens entre des prescriptions de démarches d’investigation qui restent floues pour les disciplines professionnelles et ce que décrivent des enseignants de lycées professionnels de Génie industriel textile de leurs pratiques. En particulier, nous cherchons à identifier si les pratiques déclarées évoquent des démarches de type investigation, pragmatique ou explicative. Des entretiens semi-directifs ont été menés auprès de six enseignants de disciplines professionnelles aux profils variés, sur la base d’un guide d’entretien construit à partir des caractéristiques de l’activité enseignante et de l’enseignement fondé sur l’investigation. L’analyse de ces entretiens a montré que malgré un flou dans les prescriptions, les enseignants interrogés décrivent des pratiques qui relèvent avant tout d’une investigation pragmatique, en donnant une place prépondérante à des tâches impliquant une réalisation pratique par les élèves.
Emmanuella Di Scala, Philippe Ricaud, Nathalie Pinsard, Robert Andres, Samuel Rouzet
Questions vives recherches en éducation pp 153-170; https://doi.org/10.4000/rechercheseducations.3148

Abstract:
Cette étude traite de l’incidence du « rapport à l’apprendre » sur l’évolution des conceptions scientifiques chez des collégiens. Elle entend tester l’hypothèse de Charlot et Chevallard selon laquelle l’entrée dans l’apprentissage requiert de prendre en compte le rapport qu’ont les apprenants sur l’apprendre.Nos résultats confirment une corrélation positive entre les deux paramètres : les profils « Utilitariste » (U) et « Plaisir » (P) – caractéristiques d’un rapport favorable au savoir - renforcent à court terme l’évolution des conceptions scientifiques.Ces données montrent statistiquement que le facteur “rapport à l’apprendre” peut influencer l’apprentissage des notions scientifiques et avoir une incidence bénéfique sur sa dynamique.
Géraldine Boivin-Delpieu, Karine Bécu-Robinault
Published: 15 November 2015
Abstract:
Depuis 2000, la France préconise une approche basée sur des méthodes d’enquête. Elles ont été proposées dans les programmes officiels de l’école primaire, afin de tenir compte des approches et des hypothèses scientifiques concernant l’apprentissage des sciences. Cette recherche en cours vise à identifier les déterminants de l’action professorale dans le contexte des démarches d’investigation et plus particulièrement à étudier l’influence des postures épistémologiques. Il s’agit de deux études de cas concernant des séquences sur les phases de la Lune au cycle 3. Nous mettons en évidence certains déterminants des choix opérés lors de l’élaboration et de la mise en œuvre de cette démarche. Nous montrons en quoi les instructions officielles guident les choix didactiques des enseignants mais aussi comment leurs décisions dépendent de facteurs dont les fondements sont d’ordre épistémologique.
Patricia Marzin-Janvier,
Published: 15 November 2015
Abstract:
Introduction Le rôle des manipulations concrètes dans l’apprentissage des sciences a été largement étudié durant ces dernières décennies dans de nombreux pays. On peut par exemple citer le projet européen « Labwork in Science Education » (1996-1998) (Tiberghien et al., 2001 ; Séré, 2002) qui a proposé une étude comparative des activités expérimentales dans les différentes disciplines scientifiques à travers plusieurs pays d’Europe, ainsi que les travaux de nombreux chercheurs au niveau intern...
Bernard Calmettes
Published: 20 May 2015
Éducation et didactique, Volume 9, pp 57-79; https://doi.org/10.4000/educationdidactique.2157

Abstract:
Dans cet article, je porte intérêt à l’action didactique de l’enseignant engagé dans la mise en œuvre de démarches d’investigation en physique, au collège. Ces démarches peuvent être étudiées en considérant des « moments » inscrits dans les instructions officielles et pouvant effectivement être présents dans les descriptions des séances réalisées. Ces moments sont assimilables à des étapes ou à des phases didactiques dont les caractéristiques sont analysées ici comme des « mondes », en référence à des propositions issues de la sociologie pragmatique. Au-delà des décisions prises par les enseignants, relativement aux moments mis en œuvre, il paraît important aussi de penser d’un point de vue didactique l’articulation entre ces phases (les transitions intermondaines) et les instants choisis pour ces transitions intermondaines (kairos didactiques). In this article, I study the action of the teacher committed into applying the investigation process in physic classes, in Secondary school. These investigations can be studied by taking into consideration “times” (steps, moments) which are featured by the State Curriculum. These steps will actually be present in the descriptions of the class sessions that have been conducted. These moments can be considered as steps or even didactic phases, whose characteristics are analyzed here as “worlds”, referring to work in pragmatic sociology. Going beyond teachers’ didactic choices, according to the moments being implemented, it also appears important to consider the articulation between these different steps (inter-world transitions) and the time lapses correspondant (kairos, appropriate times).
Patricia Crépin-Obert
Published: 22 September 2014
Abstract:
Dans le courant de pensée bachelardienne, J.-P. Astolfi et les équipes qu’il a encouragées ont travaillé sur le concept d’obstacle épistémologique. L’obstacle peut être envisagé selon trois pôles : pour l’apprenant, il peut jouer le rôle d’obstacle-facilité ou d’obstacle-difficulté ; pour l’enseignant, il peut être repéré avec les élèves ou étudiants en vue d’un dépassement dans des situations d’enseignement cernant ainsi des objectifs-obstacles ; et du côté du savoir scientifique il peut être en interaction avec un problème scientifique qu’il bloque ou qu’il fait émerger. Nous discutons l’idée de nœud d’obstacles ou de « logique de l’erreur » que J.-P. Astolfi a développée lorsqu’il identifiait des obstacles transversaux empêchant la pensée scientifique d’explorer le domaine de compréhension d’un concept en biologie tels le primat du perçu sur le conçu, la pensée catégorielle, le raisonnement linéaire causal, etc. L’analogie naïve, ou analogisme, nous apparaît appartenir à cette famille d’obstacles génériques. Mais paradoxalement une tension entre aide et difficulté conceptuelles peut être générée par le raisonnement par analogie, potentiellement heuristique et créatif. C’est ce que nous analysons dans cet article à partir de plusieurs corpus à différents niveaux d’enseignement (de l’école primaire à l’université) sur les rapports de parenté et de filiation entre les êtres vivants fossiles et actuels.
Michèle Prieur, Réjane Monod-Ansaldi, Valérie Fontanieu
Published: 18 November 2013
Abstract:
Dans le contexte international du renouvellement de l’enseignement des sciences, une démarche d’investigation (DI) a été introduite depuis 2005 dans les programmes de l’enseignement secondaire en France. Nous étudions les représentations professionnelles associées à cette DI, chez des enseignants de mathématiques, sciences physiques et chimiques, sciences de la vie de la Terre et technologie, à partir de l’analyse textuelle d’un corpus issu de 2 184 réponses à une question ouverte sur la DI. Les registres lexicaux obtenus sont confrontés aux textes de l’introduction commune des programmes de collège et des préambules des programmes disciplinaires du collège et du lycée. Nos résultats montrent que si les nouvelles prescriptions relatives à la DI semblent présentes dans les représentations des enseignants, elles s’y expriment de façon assez superficielle.
Jean-Yves Cariou
Published: 18 November 2013
Abstract:
Des éducateurs proposent, depuis longtemps déjà, la mise en œuvre dans l’enseignement d’approches qui répondent à ce que l’on nomme aujourd’hui « démarche d’investigation », qui visent à permettre aux élèves de résoudre des problèmes en prenant appui sur leurs propres forces intellectuelles. Les instructions officielles comportent, en France, des exhortations à ce type de démarche depuis plus de cinquante ans, et le fait qu’elles paraissent actuellement à nouveau nécessaires est un signe de leur échec. Mais ces instructions sont-elles claires et cohérentes ? C’est loin d’être toujours le cas et les ressources mises à la disposition des enseignants, l’image du métier véhiculé par les concours de recrutement et par leur environnement professionnel général ne les placent pas dans les conditions les plus favorables pour une telle mise en œuvre.Pour tenter de surmonter ces obstacles, un cadre théorique centré sur des critères d’authenticité des démarches d’investigation et des exemples de séquences pratiques élaborées en conformité avec ses principes, en même temps qu’une plus large diffusion des travaux des didacticiens en direction des praticiens, paraissent nécessaires.
Éliane Pautal, Patrice Venturini, Patricia Schneeberger
Published: 30 October 2013
Éducation et didactique, Volume 7, pp 9-28; https://doi.org/10.4000/educationdidactique.1707

Abstract:
Dans le cadre de cet article, nous approchons certains des déterminants de l’action de deux professeurs maîtres-formateurs quand ils enseignent des savoirs particuliers, ceux de la circulation du sang dans des classes de cycle 3 de l’école élémentaire. Nous produisons les analyses dans le cadre de la théorie de l’action conjointe en didactique (Sensevy et Mercier, 2007) et par une méthodologie, de type ascendant, inspirée des travaux de l’école genevoise (Leutenegger, 2008) nous inférons des pratiques in situ des déterminants professoraux. Les résultats permettent d’entrevoir la grande complexité des déterminants de l’action professorale et questionnent sur les modalités de formation des professeurs. In this research article, we approach some of the determiners of two teachers formative’s action when they teach knowledges about circulatory system in primary french school (level 6). We produce analysis in the Joint Action Didactic Theory (Sensevy and Mercier, 2007) and with an ascending methodology inspired by the works of the Genevan school (Leutenegger, 2008) we deduce practices in situ the teachers determiners. The results allow to glimpse the big complexity of the determiners of the teacher action and ask questions on the modalities of teacher training.
Published: 31 December 2012
Abstract:
Une sortie dans l’environnement scolaire à des fins écologiques ou géologiques est une activité traditionnelle pour les enseignants des sciences et vie de la Terre (SVT). Si ses finalités scientifiques et méthodologiques sont clairement définies dans les programmes, sa place dans une démarche d’investigation apparait plus difficile à concevoir. Dans cette étude nous avons suivi deux sorties en forêt effectuées par la même enseignante pour deux classes de seconde. Pour rédiger le compte rendu de la deuxième sortie, les élèves avaient accès à un site web dédié à la géolocalisation (Google Maps). Si cet outil change les activités des élèves, il entraîne aussi une modification de la pratique de l’enseignante. Par une analyse praxéologique, nous envisagerons cette modification en termes de genèse instrumentale pour l’enseignante et envisagerons les conditions qui assurent la pérennité de tels changements.
Published: 3 September 2012
Abstract:
Résumés Français English Deutsch Español Les images IRM fonctionnelles (IRMf) ont permis une avancée importante dans la compréhension du fonctionnement cérébral. Loin d’être de simples « photographies » du cerveau en fonctionnement, ces images résultent de protocoles de construction complexes et ont une signification statistique. La compréhension de leur nature statistique est difficile, mais nécessaire pour appréhender leur domaine de validité et construire une attitude critique face à leur utilisation, notamment dans les médias. Les représentations de ces images construites par les élèves ne prennent généralement pas en compte cette dimension statistique. Nous présentons et analysons une séquence d’apprentissage innovante mise en œuvre pour favoriser la compréhension de ce type d’image. Il s’agit d’une séance de modélisation comprenant le paramétrage d’IRMf à l’aide du logiciel EduAnatomist, précédée d’une activité d’appropriation de la notion de test statistique (test T). Nos résultats font apparaitre les difficultés inhérentes à la prise en compte par les élèves de l’aspect statistique des images biologiques. Nous proposons des pistes didactiques pour ouvrir, au moins en partie, certaines des boites noires qui correspondent à la construction de ce type d’image. Functional magnetic resonance imaging (fMRI) has been instrumental in making a major breakthrough in understanding how the brain works. These images, which are far from simply being snapshots of the working brain, result from complex development protocols and have a statistical meaning. Understanding their statistical nature is difficult but necessary to gauge their validity and develop a critical attitude to their use, especially in the media. The pupils’ representations of this type of images do not usually integrate this statistical dimension. We present and analyse an innovative learning sequence towards improving the analysis of these images. It is a modelling lesson including the setting of fMRI with the EduAnatomist software preceded by an activity to appropriate the notion of statistical test (test T). Our findings reveal the inherent difficulties when pupils have to take account of the statistical aspect of biological images. Didactical aids are suggested towards opening – at least partly – some of the black boxes that reflect the development of this type of image. Die Bilder von Echoenzephalographie haben einen bedeutenden Fortschritt im Verständnis der Funktionsweise des Gehirns ermöglicht. Viel mehr als einfache „Fotografien“ des funktionierenden Gehirns, ergeben sich diese Bilder aus komplexen Bildungsprotokollen und haben eine statistische Bedeutung. Das Verständnis ihres Wesens ist schwierig, aber notwendig, um ihren Gültigkeitsbereich zu erfassen und eine kritische Haltung gegenüber ihrer Benutzung - vor allem in den Medien - einzunehmen. Die von den Schülern entwickelten Vorstellungen dieser Bilder berücksichtigen in der Regel diese statistische Dimension nicht. Wir analysieren eine innovative Unterrichtssequenz zum besseren Verständnis dieser Bilderkategorie. Es handelt sich um eine Modellierungssequenz, die die Parametrierung von Bildern aus der Echoenzephalographie mit der Software EduAnatomist beinhaltet. Dieser Sequenz ging eine Aktivität zur Aneignung des Begriffs statistischer Test (T Test) voraus. Unsere Ergebnisse zeigen Schwierigkeiten, was die Berücksichtigung durch die Schüler von statistischen Aspekten der biologischen Bilder angeht. Wir stellen didaktische Denkanstöße vor, um einige „Blackboxen“ über die Konstruktion von dieser Bilderkategorie mindestens einen Spalt zu öffnen. Las imágenes IRM funcionales (IRMf) han permitido un avance importante en la comprensión del funcionamiento cerebral. Mucho más que meras « fotografías » del cerebro en funcionamiento, estas imágenes son resultaldos de protocolos de construccion complejos y tienen una significación estatística. La comprensión de su naturaleza estatítica es difícil, pero necesaria para comprender su dominio de validez y construir una actitud crítica frente a su uso, en particular en los medias. Las representaciones de estas imágenes construidas por los alumnos suelen no tomar en cuenta esta dimensión estatística. Presentamos y analizamos una secuencia de aprendizaje innovadora aplicada para favorecer la comprensión de este tipo de imagen. Se trata de una secuencia de modelización que comprende el parametraje de IRMf con la ayuda del programa EduAnatomist, precedida de una actividad de apropiación de la noción de test estatístico (test T). Nuestros resultados ponen de manifiesto las dificultades inherentes a la toma en cuenta por parte de los alumnos del aspecto estatístico de las imágenes biológicas. Proponemos pistas didácticas para abrir, por lo menos en parte, ciertas cajas negras que corresponden a la construcción de este tipo de imagen. Haut de page
Page of 1
Articles per Page
by
Show export options
  Select all
Back to Top Top